La Wallonie s’inscrit clairement dans une double logique de « zéro déchet » et d’économie circulaire. L’ambition est de réduire les déchets et les coûts qui y sont liés et de créer de l’emploi et de l’activité innovante en Wallonie. (Déclaration de Politique Régionale 2019-2024)

L’utilisation actuelle des ressources n’est pas durable. Nous consommons et extrayons plus de matières premières que notre planète ne peut en fournir à long terme, générons trop de déchets perdus pour le cycle économique, ainsi que d’émissions de gaz à effet de serre, et exerçons une pression sur la biodiversité et les écosystèmes menant à la sixième extinction de masse. 

De ce constat est né le concept d’économie circulaire.

Qu'est-ce qu'une économie circulaire ?

Elle vise la modification en profondeur des systèmes de production et de consommation dans une approche systémique qui doit permettre le progrès social, la préservation du capital naturel et le développement économique.  

La sobriété en carbone, en énergie et en ressources, implique notamment de maintenir aussi longtemps que possible les matières physiques et leur valeur dans le cycle économique, donc de réduire les déchets. Les échanges et le partage sont deux autres éléments fondamentaux du modèle circulaire, qui peut être décliné pour toutes les activités de production de biens et de services, qu’elles soient industrielles, artisanales, agricoles.

Finalement, l’économie circulaire permet aux entreprises et territoires d’innover, de sécuriser leurs approvisionnements, de réduire leur dépendance énergétique, et de gagner en compétitivité, raison pour laquelle le Gouvernement wallon veut faciliter et accélérer le développement circulaire de la Wallonie. ​

Où en est la Wallonie ?

La première stratégie de déploiement de l'économie circulaire, Circular Wallonia, a été adoptée le 4 février 2021, par le Gouvernement. Issue d'un processus participatif, Circular Wallonia comprend 10 ambitions traduites en plus de 60 mesures. Celles-ci ont été pensées de manière cohérente et se renforceront lors de leur mise en œuvre : elle pourront être adaptées et complétées au fur et à mesure du temps afin de répondre à la réalité du terrain grâce une gouvernance flexible et participative.

L'économie circulaire était déjà présente à différents niveaux dans la région: 

  • Au niveau de la prévention et de la gestion des déchets, notamment avec  Plan wallon des déchets-ressources.
  • Au niveau de la réutilisation avec le secteur de l'économie sociale.  
  • Au niveau de l’accompagnement, de financement et de soutien de projets, avec notamment Novalia, les chèques économie circulaire, Next et l’appel à projets plastique.
  • Au niveau des achats circulaires avec le Green Deal Achats Circulaires.