Définition

Selon la Commission européenne, l’économie circulaire est une économie dans laquelle « les produits et les matières conservent leur valeur le plus longtemps possible; les déchets et l'utilisation des ressources sont réduits au minimum et, lorsqu'un produit arrive en fin de vie, les ressources qui le composent sont maintenues dans le cycle économique afin d'être utilisées encore et encore pour recréer de la valeur. »

L’économie circulaire permet l'optimisation des ressources et rompt avec le schéma traditionnel de production linéaire, qui va directement de l’utilisation d’un produit à sa destruction, auquel se substitue une logique de “boucle”. Le schéma suivant, de la Fondation Ellen MacArthur, illustre ces boucles de valeurs positives. 

schéma économie circulaire

 

Une politique d'économie circulaire s'inspire de l'échelle de Lansink  en favorisant la prévention, le partage, la réparabilité, la réutilisation, l'allongement de la durée de vie, et enfin le recyclage des ressources.

4 axes de l'économie circulaire

  • Conception et production circulaire

Lors des phases de conception, de production et d’organisation, l'utilisation des ressources est optimisée en prenant compte les externalités produites à chaque étape du cycle de vie (de l'extraction jusqu'à la fin de vie). 

  • Nouveaux modèles économiques

L'ensemble des initiatives qui proposent de nouveaux modes de production, de distribution, de consommation et de création de valeur ajoutée. Elles contribuent à optimiser l’utilisation des ressources matérielles et immatérielles, par exemple en remplaçant la vente d’un bien par l’offre d’une solution de services.

  • Logistique inversée

Le processus par lequel une entreprise met en place un système de récupération de ses produits (défectueux, insatisfaisant, en fin de vie, etc.) et emballages auprès de ses clients, intermédiaires et/ou utilisateurs finaux afin de les réintroduire dans le cycle de production et d'utilisation. 

  • Symbioses industrielles

Cette collaboration s’organise entre plusieurs entreprises et se base sur l’échange et/ou la mutualisation de certaines ressources dans le but d’utiliser les déchets de l’une comme matières premières d’une autre.

Quelques domaines de l’économie circulaire

 L’économie circulaire est source de bien-être social et de production de valeur. Elle implique aussi de nouveaux modèles et logiques économiques, qui sont liés aux principes ci-dessus, notamment l’économie collaborative, l’écologie industrielle ou l’économie de la fonctionnalité.

Des modèles tels que l’économie sociale, coopérative et solidaire peuvent également contribuer à l’économie circulaire.